Conférence de Paris pour soutenir la renaissance économique au Soudan

Abir Elmugamar
ablaelmugammar@yahoo.fr

2021 / 3 / 16

Abir Elmugamar

La capitale française, Paris, propriétaire de la révolution historique pour la justice, la liberté et la fraternité, se prépare à accueillir le plus grand rassemblement international de soutien au Soudan, en reconnaissance de sa révolution de la jeunesse avec noblesse qui a comme slogans : liberté, paix et justice en organisant une conférence internationale pour soutenir économiquement le Soudan à la mi-mai 17/05/2021.
Les objectifs de cette conférence sont les suivants :
- Exempter le Soudan de sa dette de 60 milliards de dollars
- Réintégrer le Soudan dans le système international
- Encourager les investissements au Soudan

Cela ouvrira de nouveaux horizons, les investissement créeront des profits qui profiteront aux investisseurs et réduiront le taux de chômage.

Parmi les principaux secteurs ciblés qui participeront à la conférence on trouvera : le secteur de l énergie, le secteur des mines, le secteur de l industrie enfin l agriculture ... etc.

Les activités de la conférence commencent le 17/05/2021, suivi d un colloque le 18/05/2021 à l Institut du monde arabe qui comprend des organisations de la société civile pour apprécier le rôle efficace qu elles ont joué et les efforts déployés.
D’autre part La conférence de Paris coïncide avec un autre événement économique qui aura lieu dans le même mois.

Le mouvement qui aura lieu à Paris sera un sommet sur le financement des économies africaine et subsaharienne, dans le but de trouver de nouvelles sources de financement pour ces régions.
Ces régions ont été durement touchées à cause de la pandémie du Covid-19.
Des spécialistes français du Club de Paris ont précédemment déclaré que : "L Afrique est une fois confrontée au mur de la dette. Ils expliquaient que malgré la baisse significative de leurs dettes dans les années quatre-vingt-dix après l initiative du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale en faveur des pays pauvres et lourdement endettés.

Leurs dettes s’est accrue de nouveau entre 2006 et 2019 jusqu à ce que la dette double de 100 à 309 milliards de dollars et que la situation s aggrave en raison de la crise du Covid-19. Selon le Fond monétaire international, l Afrique subsaharienne pourrait faire face à un déficit de financement de 290 milliards de dollars d ici 2023.
Le Soudan est classé parmi les pays pauvres et lourdement endettés, mais il est privé de bénéficier de l initiative du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale au profit des pays pauvres : PPTE
(Pays pauvres très endettés) en raison des sanctions qui lui ont été imposées à l époque.
Les É-;-tats-Unis annonçant officiellement que le Soudan quittera la liste des pays parrainant le terrorisme, le plus grand obstacle du Soudan sur sa voie de remise de dettes et des arriérés d un montant de 60 milliards de dollars ont été éliminés grâce à l Initiative en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE).

Les institutions de financement ont bénéficié à tous les pays éligibles à l initiative, à l exception du Soudan et de l É-;-rythrée dans le passé.
La conférence de Paris est toujours en cours avec elle beaucoup de choses changeront pour le Soudan, qui de son côté travaille dur, avec dévouement, professionnalisme et fait des efforts afin de se préparer (Documents de stratégie de réduction ou de réduction de la pauvreté) qui est soumis une fois tous les trois ans avec la possibilité de changer son contenu dans le rapport annuel de mise en œuvre et est considéré comme la base des flux d aide de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international, ainsi que de l allégement de la dette au titre de l Initiative en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE).).
Son Excellence le Premier Ministre Dr Abdullah Hamdok a précédemment déclaré que les contributions, projets et programmes présentés à la conférence s inscrivaient dans le cadre des cinq priorités du gouvernement de transition, à savoir : l économie, la paix, la sécurité, les relations extérieures et les enjeux de transition démocratique.

En raison de problèmes de santé et de la Covid-19, les invitations ont été réduites à des organes responsables de divers secteurs. Le président français Emmanuel Macron a adressé l invitation au Premier ministre Dr Abdallah Hamdok et à Son Excellence le lieutenant général, premier président du Conseil de souveraineté, M. Abdel Fattah Burhan.

L invitation comprend des ministres et d autres parties en plus du secteur privé, car la conférence vise à refléter le soutien de la France et de l Europe en général et collectivement au Soudan pour qu il dépasse la phase de transition, et à affirmer l attachement de la France à son soutien et à sa réputation
avec le Soudan et de tenir ses engagements précédemment annoncés, ce qui confirme l esprit de la relation existante entre les deux pays, la volonté française de renforcer les relations, de les relancer, soutenir le gouvernement et le peuple soudanais.



https://www.ssrcaw.org
Centre of Laic Studies and Research in the Arab World